top of page

Ce livre est rédigé pour marquer le 200e anniversaire du moulin banal de la seigneurie de la Petite-Nation, raconte le développement d’une communauté de défricheurs autour de ce moulin, pas si banal. À travers les 316 pages, on découvre, brossée à grands traits, l’histoire de la colonisation dans l’unique seigneurie de l’Outaouais et on y suit le sort du moulin, depuis les années 1820 jusqu’à son abandon et sa démolition, quelque 150 ans plus tard. Toujours habitée, la maison du meunier, face au parc du Moulin-Seigneurial-Papineau, en plein cœur de la municipalité de Papineauville, reste aujourd’hui le seul témoin de cette époque.

 

Un collectif d’auteurs, Maurice Deschênes, Özgen Eryaşa, Alain Faubert, Nicole Hébert, Pierre-Louis Lapointe, Claire Leblanc et Jean-Guy Paquin retracent les diverses facettes de l’histoire de ce moulin à eau et de son importance pour la colonie naissante. Ils y abordent, entre autres, les aléas de sa construction, exposent les rouages des divers types de moulins à farine et évoquent la fin du régime seigneurial. Ils recensent les différents propriétaires et meuniers qui se sont succédé à l’époque post-seigneuriale afin, sait-on jamais, de vous permettre d’y retrouver le récit de vie d’un parent proche ou lointain!

Un Moulin disparu – Le moulin banal de la seigneurie de la Petite-Nation

35,00C$Prix